• Biographie

     

     photo biogaphie_zpsrd5z2jbx.jpg

    Patrick Galen Dempsey est né le 13 janvier 1966, à Lewiston, dans le Maine. Fils de William et d’Amanda Dempsey, tous deux d’origine irlandaise, il est le plus jeune de leurs trois enfants. La famille vit à Turner, une petite ville qui compte à l’époque plus ou moins 2.000 habitants. Son père est agent d’assurances et sa mère, secrétaire à la St. Dominic Regional High School où il fera une partie de ses études.

    Dès son plus jeune âge, il montre des talents particuliers dans le domaine de l’artistique. Quand il a 7 ans, ses parents l’inscrivent à un cours de danse. Par ailleurs, il connaît de gros problèmes scolaires. Comme il ne sait ni lire ni écrire, il est intégré à une classe pour retardés mentaux, jusqu’à ce qu’on découvre qu’il est dyslexique. Il a alors 12 ans. Cette expérience traumatisante est cependant déterminante puisqu’elle lui donne la rage de vaincre. Il en fait la preuve au travers de compétitions de ski. Il remporte notamment un championnat de slalom dans l'Etat du Maine. Mai une blessure met fin à ses rêves de Jeux Olympiques  et il se reconvertit en apprenant à jongler. C’est ainsi qu’il finit 3e à la Convention Nationale des Jongleurs et qu’il gagne le concours Talent America, en 1981.

    Il arrête l’école une année avant le diplôme et part sur les routes, avec le Vaudeville Circuit de la Nouvelle-Angleterre. Il y démontre ses talents d'artiste de rue, jonglant, faisant du monocycle et des tours de magie. Ensuite, il part pour San Francisco. Il apparaît sur MTV, dans le show Overnight Success de Teri De Sario, dans lequel il jongle et danse.

    Un agent artistique le repère et lui conseille, puisqu’il aime faire rire, de se diriger vers la comédie. Patrick passe une audition pour la compagnie théâtrale de San Francisco. Il obtient un rôle dans la pièce Torch Song Trilogy qu'il interprétera pendant 4 mois en tournée. Ensuite, il décroche le premier rôle dans une autre pièce, Brighton Beach Memories qui sera jouée à travers les Etats-Unis pendant plus d’un an.

    En 1985, il abandonne le théâtre et tourne son premier film aux côtés de Donald Sutherland, Heaven Help Us. Le rôle est peu important mais lui permet de se faire remarquer par quelques producteurs. En 1986, il signe un contrat avec Disney pour jouer le premier rôle dans le téléfilm A Fighting Choice, où il interprète le rôle d’un jeune épileptique. Sa prestation est tellement convaincante qu’elle amène la Fondation "Epilepsie" à lui décerner un prix spécial.

    Après une brève incursion à la télévision, dans la série Fast Times, le succès est enfin au rendez-vous en 1987, lorsque Patrick obtient le premier rôle dans la comédie pour adolescents Can’t Buy Me Love. Ce film le rend très populaire auprès des jeunes filles.

    Les critiques le remarquent dans le film In The Mood, dans lequel il interprète un garçon de 15 ans qui sort avec des femmes bien plus âgées que lui. Ironie du sort, Patrick vit exactement la même situation dans sa vie privée puisqu’il a une liaison avec Rochelle Parker, dite Rocky, de 27 ans son aînée, qui est son manager et, accessoirement, la mère de son meilleur ami, Corey. Le couple se marie le 26 août 1987.

    Comme Patrick paraît moins que ses 19 ans, il joue les teenagers dans les films qui suivent, tels que Loverboy, Some girls et Happy Together qui sont autant de flops. S’en suit alors une longue période de vaches maigres. Même s’il apparaît régulièrement autant à la télévision qu’au cinéma, son travail n’est plus couronné de succès.

    En 1994, il décide de se lancer dans la réalisation avec son épouse. Le film Ava's Magical Adventure, adaptation d’un roman de Mark Twain, sera un échec cuisant. Il sonnera également le glas du couple qui divorce la même année (le 26 avril).

    Finalement, c’est le petit écran qui offre les meilleures opportunités à l’acteur. Il interprète John Fitzgerald Kennedy dans une mini-série, sur ABC, J.F.K.: Reckless Youth. Il tourne également dans une adaptation à succès de 20.000 Leagues Under the Sea.

    En 1997, il s’essaie au mannequinat en posant pour le catalogue de vêtements "J. Crew".

    Il fait une parenthèse cinématographique en 1999 en intégrant le casting de Scream 3. Dans la foulée, il épouse le 31 juillet Jillian Flink, une maquilleuse qu’il a rencontrée en 1994 dans un salon de coiffure.

    En 1999, il décroche un rôle récurrent dans la série Once And Again, qu’il conservera jusqu’en 2002. Son interprétation lui rapportera une nomination aux Emmy Awards en 2001, dans la catégorie "second rôle masculin dans une série dramatique".

    En 2000, il apparait dans quelques épisodes à la série Will and Grace.

    En 2002, on le retrouve à l’affiche de la comédie romantique Sweet Home Alabama aux côtés de Reese Whiterspoon. Le film connaît un grand succès au box-office et lui apporte un regain de popularité auprès des gens du métier et du public. En 2003, il obtient un rôle secondaire dans The Emperor's Club, aux côtés de Kevin Kline.

    Il fera ensuite une apparition dans les séries Karen Sisco en 2003 et The Practice en 2004. Il passe une audition pour participer à une série en préparation, House mais il n’est pas retenu.

    Il se présente peu après au casting d’une autre série médicale, créée par Shonda Rhimes pour la chaîne de télévision ABC. L’audition se fait en présence de la future principale interprète féminine, Ellen Pompeo. L’alchimie qui existe d’emblée entre les deux acteurs décide la production à engager Patrick pour le premier rôle masculin. Les fondations de Grey’s Anatomy sont posées.

    Dès la première diffusion, en 2005, la série bat tous les records d’audience. Du jour au lendemain, Patrick devient le nouveau sex-symbol. Lui qui pensait tout arrêter devient une star internationale.

    Ce succès phénoménal lui ouvre à nouveau les portes du cinéma. Il prête sa voix à "Kenai" dans Brother Bear 2, en 2006, avant de rejoindre, en 2007, le casting de Freedom Writers aux côtés d’Hilary Swank. La même année, il est à l'affiche du nouveau film Disney Enchanted, avec Amy Adams, qui remporte un vif succès. En 2008, il tient le premier rôle de la comédie romantique Made of Honor. En 2010, il rejoint l’impressionnant casting de Valentine’s Day où il partage ses scènes avec Jennifer Garner et Ashton Kutcher.

    La même année, désirant changer de genre, il décide de se lancer dans la production avec la comédie policière Flypaper. Il accepte aussi l’offre que lui fait Michael Bay de tenir le rôle du méchant dans Transformers 3. Ces deux films, sortis en 2011, connaitront des sorts très différents. Le premier est un échec tandis que l’autre est un énorme succès au box-office, rapportant plus d’un milliard de dollars.

    Parallèlement à cette carrière bien remplie, Patrick aime se consacrer à sa passion des sports automobiles. Son épouse lui ayant offert des cours de pilotage, il se lance dans la compétition et devient en 2006 un des copropriétaires de l’écurie de course en Indy Car "Vision Racing". Quelques années près, il fonde avec son instructeur et ami Joe Foster, la Dempsey Racing, qui concourt avec une Mazda en catégorie GT en Tudor United Sports Car Series. En juin 2009, il participe aux 24 Heures du Mans au sein de la Team Seattle dont le but est de récolter des fonds pour l’Hôpital des Enfants de Seattle et de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque. L’équipe termine à la 30e place en ayant récolté 320.000$.

    Après avoir participé à de nombreuses courses sur les circuits américains, Patrick revient au Mans en 2013, au volant d’une Porsche. Lui et ses coéquipiers finissent à la 29e place et 4e dans leur catégorie. Il récidive l’année suivante termine cette fois à la 5e place.

    Ces bons résultats incitent Porsche à lui proposer de participer au Championnat du Monde d'Endurance de la FIA (WEC) avec sa propre équipe, le Dempsey Proton Racing. Il termine 2e dans sa catégorie au Mans (22e au classement final) et monte sur la première marche du podium à Fuji, au Japon.

    Cette implication totale dans la compétition automobile a des retombées dans sa vie professionnelle autant que personnelle. Pour participer aux courses, Patrick demande à la production de Grey’s Anatomy d’aménager ses horaires. Il refuse également certains rôles au cinéma. Il est par la force des choses souvent absent de son foyer. (Il a 3 enfants : Talula Fyfe, née le 20 février 2002, et les jumeaux, Darby Galen et Sullivan Patrick, nés le 1er février 2007)

    Fin janvier 2015, Jillian Dempsey introduit une demande de divorce invoquant des différents irréconciliables. Quelques jours plus tard, Patrick reprend le tournage de Grey’s Anatomy après trois mois d’interruption (il n’apparait pas dans six épisodes). Le 22 avril, les médias américains révèlent à la surprise générale que l’acteur quitte la série médicale, alors qu’il lui restait contractuellement un an à honorer. Le lendemain, la diffusion du 21e épisode de la saison 11 montre la mort de son personnage. Immédiatement, des rumeurs naissent autour de ce départ : Patrick aurait eu un comportement de diva ; il aurait eu une aventure avec une attachée de production, au grand dam de sa partenaire Ellen Pompeo qui aurait exigé son renvoi. Il est plus vraisemblable que des différents à propos du scénario l’aient opposé à Shonda Rhimes, la créatrice de la série.

    Etre libéré des obligations liées à Grey’s Anatomy lui permet d’accepter un rôle principal dans le troisième épisode de la franchise Bridget Jones, Bridget Jones’s Baby.

    En janvier 2016, Patrick annonce qu’il met sa carrière de pilote en suspens afin de se consacrer à sa famille – il s’est réconcilié avec son épouse fin 2015 - et à sa carrière d’acteur. Il reste impliqué dans la compétition automobile en tant que propriétaire, en partenariat avec Porsche, de son écurie.

    En août 2016, il s’associe avec les producteurs-scénaristes de la série Banshee pour coproduire une nouvelle série dramatique intitulée Micronesian Blues.

    En plus de sa carrière et de ses autres activités, il est très impliqué dans les œuvres caritatives. Il est depuis 2007 l’ambassadeur de l’association Breakaway from Cancer dont le but est de mieux faire connaitre les moyens qui sont à la disposition des personnes atteintes d’un cancer, depuis la prévention de la maladie jusqu’à la rémission. En mars 2008, il a ouvert, dans sa ville natale de Lewiston, le Patrick Dempsey Center for Cancer Hope and Healing, destiné à mieux informer les patients qui souffrent du cancer, ainsi que leur famille. Pour le financer, il organise chaque année le Dempsey Challenge au cours duquel les participants font des promenades pédestres et cyclistes.

    Patrick a également été l’ambassadeur de plusieurs marques dans le milieu de la mode ou des cosmétiques : Versace, Serengeti, Avon, L'Oréal, Sacoor Brothers, Tag Heuer…

    Il a été désigné comme
    - l’homme le plus sexy de la télévision en 2005 par TV Guide
    - un des hommes vivants les plus sexy en 2006 par People Magazine
    - un des hommes vivants les plus sexy en 2007 par People Magazine
    - la star de l’année en 2007 par People Magazine
    - une des 100 plus belles personnes en 2007, par People Magazine